Bénéficier d’aides fiscales pour l’acquisition d’une imprimante 3D, c’est possible

Depuis janvier 2016, les TPE et les PME françaises ont la possibilité de s’équiper en imprimantes tridimensionnelles tout en bénéficiant d’une aide de l’Etat et d’une réduction d’impôt. Cette mesure est due à une nouvelle loi votée le 30 décembre 2015, qui concerne également les équipements de fabrication additive.

L’aide fiscale pour l’acquisition de ces équipements performants a pour but de faciliter le plan d’amortissement des PME et TPE, ainsi que de leur permettre de bénéficier d’une réduction d’impôt. Plus précisément, les entreprises pourront ainsi amortir leurs imprimantes 3D sous une période de 2 ans, contre 10 ans sans l’aide fiscale.

Une stratégie de compétitivité à l’échelle internationale

L’Etat a voté cette loi dans l’objectif de développer la compétitivité des entreprises françaises à l’aide d’équipements innovants tels que les imprimantes tridimensionnelles. Ces équipements permettront aux PME et TPE de bénéficier des meilleures opportunités de développement, tout en rattrapant le retard en matière de nouvelles technologies. En effet, plusieurs études sur les équipements des entreprises à l’échelle mondiale ont prouvé que les structures européennes et françaises à disposer d’équipements modernes et innovants sont moins nombreuses par rapport à leurs consœurs américaines et asiatiques.

Quels sont les atouts de la technologie 3D ?

L’imprimante 3D offre des opportunités aux PME et TPE qui souhaitent avancer rapidement s dans leurs projets innovants. Les architectes, les designers d’intérieur et les différentes usines peuvent concevoir des prototypes de haute qualité et gagner en rapidité. De plus, cette technologie permet de diminuer le risque d’erreur lors des tests de nouveaux produits.

Dans les domaines tels que l’architecture, la décoration d’intérieur et la médecine, la technologie tridimensionnelle encourage la créativité. Ainsi, les professionnels peuvent effectuer divers tests et vérifier la faisabilité de leurs projets en créant des miniatures.

Enrichir les argumentaires des responsables commerciaux

Dans certains domaines, les responsables commerciaux sont souvent amenés à se déplacer dans les locaux des clients, des laboratoires de recherche ou des potentiels financeurs. A cette étape, il est recommandé de présenter un échantillon des produits pour convaincre ses interlocuteurs. En créant des prototypes de leurs produits avec une imprimante 3D, ils pourront mettre les chances de leur côté pour se lancer plus rapidement sur le marché.

La technologie 3D au service des projets de recyclage

A l’heure où les consommateurs sont de plus en plus ouverts aux tris des déchets et au recyclage des différents produits, les imprimantes 3D offrent des nouvelles opportunités pour les bricoleurs. Ainsi, les imprimantes tridimensionnelles permettent de réaliser des pièces d’échange pour les PC et les équipements informatique, pour les meubles ainsi que pour les menuiseries. C’est une solution pratique notamment pour les pièces anciennes, qui ne sont plus disponibles dans les stocks des fabricants.

Post author

Journaliste de formation, j’occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre.
Je peux justifier d’une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l’Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse